Richard Lafrance

À l’âge de 18 ans, Richard Lafrance savait déjà que le monde de la musique deviendrait un jour sa réalité quotidienne. La forme sous laquelle cette passion se manifesterait changea cependant du jour au lendemain, à la suite d'une découverte majeure: un son séduisant, riche et luxuriant tout droit sorti de la Jamaïque des années 70. Les héros qui avaient bercé sa jeunesse furent rapidement éclipsés par ceux du monde reggae. L’album Catch a Fire de Bob Marley & The Wailers lui ouvrit les yeux sur un univers jusque-là inconnu, dans lequel il plongea tête première. Visiteur fréquent de la Jamaïque depuis le début des années 80, critique de reggae dans le journal Voir pendant plus de dix ans et créateur de l’émission Basses Fréquences sur CIBL 101,5 FM Montréal en 1990, en compagnie d'André Breault (alias le DJ Masqué) qui joue encore aujourd'hui. Richard Lafrance est forcé d’admettre que le reggae et lui ne font plus qu’un. En 1998, son intérêt croissant pour la musique des Caraïbes orientales l’a transporté jusqu’au fameux Carnaval de Trinité-et-Tobago, où il retournera subséquemment en 1999, puis à nouveau en l’an 2000! Depuis ce temps, Richard reste aussi branché sur cette culture antillaise et partage son cœur entre la musique calypso, steelpan, parang, groovy et power soca et bien sûr, son coup de foudre initial, la musique jamaïcaine: mento, ska, rocksteady, reggae roots et dancehall.